Projet pilote

Ses objectifs

  1. Développer, expérimenter et évaluer un modèle d’offre de service en accompagnement pour une clientèle de 15 ans et plus ayant différents types d’incapacités
  2. Former des accompagnateurs qualifiés afin qu’ils puissent répondre aux divers besoins et situations rencontrés dans le cadre d’un accompagnement
  3. Développer, expérimenter et évaluer des mécanismes de référence entre organismes d’un territoire visé en vue de mieux répondre à la demande d’accompagnement
  4. Augmenter l’offre de services bénévoles en accompagnement transport par le biais d’une campagne de promotion et d’un partenariat avec les acteurs du milieu associatif

L’offre de service qui a été expérimentée

Les participants pouvaient bénéficier jusqu’à un maximum de 100 heures d’accompagnement gratuites pendant l’année d’expérimentation. Le service était offert 7 jours sur 7 de 7h à 23 h sauf certains fériés et après-midis consacrées aux réunions d’équipe mensuelles.

Le profil des participants

  • Personne de 15 ans et plus
  • Ayant une ou plusieurs limitations (temporaires ou permanentes)
  • Résidant sur le territoire du CSSS Jeanne-Mance et des arrondissements suivants: Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont-Petite-Patrie, Plateau Mont-Royal, Ahuntsic (excluant Cartierville), Villeray-St-Michel-Parc-Extension et Côte-des-Neiges (excluant Notre-Dame-de-Grâce).
  • Ayant besoin d’accompagnement hors du domicile

Chronologie du projet

  • Phase d’élaboration: de septembre 2013 à août 2014
  • Phase d’expérimentation: de septembre 2014 à août 2015
  • Phase d’évaluation: de septembre 2015 à avril 2016

Principes et valeurs

Tout comme PIMO, le projet était porteur des principes et valeurs suivantes :

  • Favoriser l’autonomie et l’intégrité de la personne en brisant son isolement
  • Pallier aux limitations plutôt que faire à la place de la personne
  • Être là, même pour les personnes les plus sévèrement handicapées
  • Être à l’écoute des choix de la personne

Les résultats de l’évaluation

L’évaluation réalisée par la chercheure Marie-Josée Levert, notamment sur la qualité des services offerts, a été très positive. La chercheure a pu également démontrer l’impact de l’accompagnement reçu sur la santé physique et mentale des bénéficiaires.

PIMO qui a assumé une partie de l’évaluation a également recueilli des informations précieuses qui permettront de bonifier le modèle développé et contribueront à la reconnaissance du métier d’accompagnateur.

Le projet a démontré qu’il est possible à un accompagnateur bien formé d’accompagner des personnes, quelle que soit leur limitation. PIMO a aussi pu tester un outil de référencement qui pourra être réutilisé au bénéfice de la population à la recherche de services. Des outils de promotion qui ont fait leurs preuves visant à recruter des accompagnateurs bénévoles avec voiture seront aussi réutilisés.

La diffusion des résultats de l’évaluation

Jusqu’à maintenant, les résultats quoique très positifs ont été peu diffusés. PIMO a souhaité prendre avantage de la campagne On sort ensemble ! pour diffuser les résultats.

Voici, en bref, les conclusions de la chercheure qui a évalué le service pendant la phase d’expérimentation qui s’est déroulée sur une année :

Concernant l’appréciation du service offert par les participants :

  • Consensus des répondants sur sa pertinence et l’appréciation
  • 85 % des répondants le considèrent essentiel
  • Pour la majorité : déterminant significatif de leur santé (physique et psychosociale) et de leur participation sociale

Impacts sur la qualité de vie et sur la participation sociale, sur l’autonomie et sur les proches

  • Avoir du plaisir (75 %)
  • Développer sa confiance en soi et son estime de soi (50 %)
  • Permettre d’améliorer sa santé physique (25 %)
  • Sortir de chez soi, nouvelles activités de loisirs, rencontrer de nouvelles personnes (75 %)

La chercheure qui a évalué le service conclut son étude comme suit :

 « L’expérimentation a démontré qu’il est possible d’offrir un service centralisé d’accompagnement et de former des accompagnateurs compétents pour des personnes de tous âges ayant différents types de limitations fonctionnelles. »

Pour comprendre comment le projet pilote s’inscrit dans le cheminement de PIMO, vous pouvez consulter la brochure informative produite en 2016 : Brochure projet pilote.

Suite au projet pilote

Forts des résultats positifs obtenus, nous avons obtenu un financement pour déployer le modèle sur toute l’Île de Montréal au bénéfice des aînés. Nous travaillons également avec des organisations provinciales afin que le modèle puisse rayonner dans d’autres régions du Québec et pour le financement à long terme de l’offre de services déployée.