Le droit à l’accompagnement

À l’issue des travaux menés en 2007 par l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ), grâce aux efforts concertés de PIMO et de la Table accompagnement, pour une première fois, un document officiel reconnaît la nécessité de la mise en place de services structurés d’accompagnement pour les personnes handicapées qui en ont besoin.

La nouvelle politique À part entière : Pour un véritable exercice du droit à l’égalité en fait même une de ses priorités.

Dans le plan de mise en œuvre de la Politique, l’OPHQ se propose d’animer des démarches intersectorielles visant à proposer des pistes de solution afin de :

  • développer des services d’accompagnement dans toutes les régions du Québec
  • favoriser l’harmonisation des pratiques d’accompagnement
  • assurer la reconnaissance des besoins d’accompagnement dans la planification individualisée et coordonnée des services
  • améliorer la formation et la rémunération des accompagnateurs

Plutôt que d’attendre une éventuelle mise en œuvre, PIMO a pris les devants et, dès 2009, a travaillé à l’élaboration d’un modèle d’offre de services en accompagnement.  À compter de 2011, PIMO a travaillé avec la Table accompagnement de Montréal en vue de le bonifier.  En 2012, un modèle d’expérimentation a été adopté et le projet pilote de PIMO a pu être réalisé.